', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Le fort Macdonald de Mons-en-Barœul (59370), histoire d’une forêt éphémère, IV/IV

À la fin de sa construction, le fort Macdonald était recouvert d’une pelouse rase, dépourvue du moindre arbuste. Un siècle et demi plus tard, les arbres ont conquis son sommet, allant jusqu’à former une forêt. Récemment, pour sauvegarder l’édifice, ils ont tous été abattus.