', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Un « citoyen » peu ordinaire.

Achille Lemaire, qui nous a quittés il y a quelques années, tenait grand cas de son devoir électoral. Il était connu comme le « Loup blanc » dans toute la commune de Mons-en-Baroeul. Il était le fondateur de « l’Imprimerie Monsoise », une des rares entreprises de la ville. On le repérait de très loin à son foulard rouge – le même que celui de Christophe Barbier – qui ne quittait jamais. En revanche, il était très drôle et farceur et faisait beaucoup rire tous ses amis De toute sa vie, il n’avait jamais raté une élection.  

Il arrivait dix minutes avant l’ouverture du Bureau et était le premier à voter. C’était un fait très connu. Lors d’une élection, on ne sait plus pourquoi, il était prévu qu’une « grève » des assesseurs perturbe le scrutin. Le maire avait rappelé aux présidents des Bureaux, qu’en tant que représentants du Ministère Public, il leur appartenait de réquisitionner les premiers votants. « On prévient Achille ? », avait demandé l’un de ses amis. « Non, laissons faire la nature ! » avait répondu un autre.

C’est ainsi que le dimanche suivant, à neuf heures pile, Achille avait été réquisitionné dès l’ouverture du Bureau. Lors du dépouillement Achille tempêtait contre cet évènement fâcheux « qui lui avait fait perdre sa journée ». Ses amis l’écoutaient avec un air de commisération attristée. C’était des hypocrites ! 

Vous pouvez commenter cet article