', 'auto'); ga('send', 'pageview');

« A pied, en auto ou en vélo » ? La mobilité en questions, Ecole Hélène Boucher, 59370

« A pied, en auto ou en vélo » ? La mobilité en questions, Ecole Hélène Boucher, 59370

A Hélène Boucher, on pratique la pédagogie Freinet. On y développe sans cesse de nouveaux projets.  Le dernier en date concerne la mobilité en ville. A la fin du cycle, en guise d’apothéose, on a fait venir les « Chasse-patates », un groupe de rock déjanté, habillé en tenues de cyclistes.

L’école Hélène Boucher

a travaillé pour obtenir le label « éco-école ». Il récompense les établissements scolaires qui se sont engagés pour l’écologie et ont réfléchi sur l’environnement. Un projet sur « l’écomobilité » était particulièrement le bienvenu. Il a concerné une dizaine d’élèves du Cycle III (CM1 et CM2). Ils ont réfléchi à la meilleure façon de procéder. D’abord, faire le tour du problème et savoir ce qui se passe vraiment aux alentours de l’école. Les élèves ont rédigé un questionnaire en direction des familles, puis les ont distribués. On a pu ainsi savoir « qui faisait quoi »,connaitre les habitudes des uns et des autres concernant les transports pour venir de la maison à l’école.

Puis, on a fait une synthèse et rédigé un bilan qui soit lisible par tous. Evidemment, on s’est aperçu que si l’on vient à l’école à pied en auto ou en vélo, le bilan carbone pour la planète n’est pas le même. Ce constat a donné lieu à une campagne de communication en direction des familles, incitées pendant une semaine complète à utiliser les moyens de transport les plus doux pour l’environnement. 

Cela valait bien une récompense. 

L’école a fait venir les « Chasse – patates ». C’est un groupe de musiciens fous du rock et du vélo. Qu’on en juge par le casting publié sur leur dernier album intitulé « Rock’n’roule » : Laurent Mignon (au chant), Eric Ven der de Poel, à prononcer « vendeur de poules » (basse), Jean-Bernard François (batterie) et Guillaume Traineur (guitare). Nous ne pouvons garantir qu’il s’agisse de leurs vrais noms. En tous cas ces « Chasse-patates » ont la frite et les élèves étaient électrisés par leurs riffs de guitare. Ils se souviendront longtemps de cette matinée festive dans la cour de récréation de l’école. 

L’écomobilité et les Chasse-patates, selon les élèves des classes de cours moyen

Ce texte est un bout-à-bout des interviews des élèves…

« Dans notre école, Hélène Boucher, on parle beaucoup de citoyenneté.

Elle est même labellisée « école écolo-citoyenne ». Dans « Mons-et-vous », le journal municipal, on parle de la Ville et de ces questions d’écologie. Pour nous c’était un vrai challenge de de travailler sur l’environnement. Les « Chasse-patates » sont déguisés en cyclistes. C’est un groupe bizarre. Ils font du rock. C’est une musique que l’on aime à tout âge.Ils sont déjà venus ici y a deux ans. A cette époque, nous étions au CE2. Nous les avons vus aussi au début de l’année à la salle Allende. Ils mettent beaucoup d’ambiance. On aime bien leur musique. A un moment, on s’est levé de nos sièges et on a fait la chenille dans la salle de spectacle. C’était facile de les faire venir ici, car l’un d’eux est le père d’un élève de la classe. Quand on roule à vélo, on a l’impression d’être libres. On se déplace tout en douceur. C’est beaucoup mieux que dans la voiture des parents où l’on saute au plafond à chaque fois que l’on franchit un dos d’âne. »

Par, Amandine, Bouchra, Chemssia, Ilyes, Lamya, Linoa, Louka, NaÏm

Galerie :


En savoir plus sur Portraits d'artistes

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Alain Cadet, journaliste
Alain Cadet, journaliste

Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !

Articles: 403

Vous pouvez commenter cet article