', 'auto'); ga('send', 'pageview');

2014-2024, Les annexes du Café de la Mairie, 59370

2014-2024, Les annexes du Café de la Mairie, 59370

En 2014, le Café de La Mairie, est pas loin du siècle et demi d’existence.

Il vient tout juste d’être rénové suivant le look du moment. Le bâtiment est contemporain de la nouvelle mairie, érigée en 1879 et devenue, entre-temps… l’ancienne ! Ce café jouxtait la mairie. C’était très pratique pour les employés municipaux et les usagers des services. Comme le tramway s’arrêtait en face, on pouvait l’attendre bien au chaud derrière les vitres du café. L’endroit faisait aussi restaurant et on pouvait même y organiser des fêtes ou des bals. Il y passait beaucoup de monde. Cela représentait une consommation de bière tout à fait considérable. C’est ainsi, qu’au début du XXe siècle, la Brasserie Coopérative de Mons, fait l’acquisition de l’endroit pour fidéliser le client selon les habitudes commerciales de l’époque. Ce café a marqué l’histoire de la commune. Pendant la seconde Guerre mondiale la patronne, Jeanne Parmentier, y a organisé la Résistance. Quelques exemplaires de la Voix du Nord clandestine ont même été imprimés dans le grenier. En 1972, la mairie déménage dans le Nouveau Mons de telle sorte que ce café, annexe de la mairie est devenu central tandis que les immeubles avoisinants devenaient ses annexes. 

En 2024, le paysage est quasiment le même.

L’ancienne, mairie, lieu d’accueil des activités de diverses associations culturelles et sportives accueille toujours les mêmes. La boulangerie Debuysschère a laissé sa place à la boutique « Aux délices de Seb. » C’est l’une des trois boulangeries traditionnelles encore existantes dans la commune. Dans les annexes de l’ancien café on a aménagé des logements et des surfaces de bureaux. On y trouve une dermatologue, ancienne chef de clinique du CHU de Lille. C’est un grand luxe dans cette commune où il est difficile d’obtenir un rendez-vous avec un médecin généraliste. Surtout le traditionnel « Café de la Mairie » a été remplacé par « Le Café des Parents ». Exit, les employés de bureau du secteur et bienvenue aux parents … et à leurs enfants. Une grande affiche barre la vitrine : « Des parents détendus pour des enfants heureux et épanouis », est-il écrit. A l’intérieur on trouve des maquettes en « Logos », des jeux, des magazines pour enfants. Au menu, on trouve des burgers à la truffe, du jambon à la confiture de cerise noire, des antipastis grillés… Comme on le voit, le cœur de cible a changé. 


En savoir plus sur Portraits d'artistes

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Alain Cadet, journaliste
Alain Cadet, journaliste

Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !

Articles: 404

Vous pouvez commenter cet article