Bertrand Meunier, un regard sur une commune de la périphérie lilloise

Bertrand Meunier est un photographe de renommée internationale. Son dernier projet « Je suis d’ici », développé dans différentes régions de France, l’a amené à poser son sac photo dans la commune de Mons-en-Barœul, où la galerie « Destin Sensible » l’avait invité en résidence. C’est le résultat de ce travail qui est exposé en ce moment.

Bertand Meunier à la Galerie « Destin Sensible », le 27 juin 2020

Ce vernissage du 27 juin aurait dû avoir lieu, il y a trois mois, jour pour jour. Mais le confinement a bouleversé le calendrier. Bertrand Meunier est surtout connu pour ses reportages à l’étranger, principalement en Extrême-Orient. Cependant, depuis 2009, à travers différentes « Résidences », le photographe essaye de cerner au moyen de la photo – paysages et portraits – la réalité de plusieurs lieux du territoire français. « Je ne fais pas de photojournalisme », se défend Bertrand Meunier. « J’évite l’anecdote ou l’événement d’actualité. Je cherche plutôt l’intemporalité. J’essaie de comprendre ce qui m’est donné à voir. » Les photos produites à travers ce regard sensible, interrogent le spectateur ou le lecteur et provoquent une réflexion, un choc dont le moyen est seulement l’image produite.

Bertrand Meunier a débuté son travail d’alchimiste artistique et social dans la commune de Mons-en-Barœul, dès 2019. Il y a vu beaucoup de paysages et rencontré beaucoup de gens. Pour réaliser ses images, il prend son temps. Il a choisi le temps long de la photographie argentique, avec son inusable Leica, un matériel qui ne paye pas de mine mais qui autorise l’excellence. Cette démarche lui a permis « d’apprivoiser » ses modèles et d’en tirer le meilleur. Ses références, en matière de photographie sont à chercher du côté de la photo américaine de la première moitié du XXeme siècle : Robert Frank ou bien encore Walker Evans, témoin de la grande crise des années 1930 aux États-Unis.

Chacune de ces images monsoises est un petit événement partagé entre le photographe et le visiteur. À travers ces visages et ces paysages de la banlieue lilloise, nait un portrait sensible, un morceau de cette réalité de la France d’aujourd’hui.

Pour visiter l’exposition : « Destin sensible », 38, Avenue Robert Schuman, Mons-en-Barœul, 06 74 53 00 70, contact@mobilabo.com, www.mobilabo.com. Visible jusqu’au 31 juillet 2020

Une des oeuvres exposées

Bertrand Meunier, biographie pressée

Après une carrière de sportif de haut niveau, dans les années 1990, Bertrand Meunier se met sur le tard à la photographie. Il va beaucoup voyager et imposer son style et son regard à travers ses reportages réalisés en Chine, en Inde ou en Corée. Il est devenu le lauréat de nombreux prix : Prix Oskar Barnack 2001, Prix international des Médias 2004, Prix Nièpce 2007, Bourse CNAP 2019. Il est à l’origine de plusieurs publications comme Made in China, Nomad in Beijing (2007). Son travail, reconnu par beaucoup d’institutions a fait l’objet d’acquisitions : Centre National des Arts Plastiques ( CNAP ), Bibliothèque National de France (BNF), Musée des Beaux-Arts de Wuhan (Chine),  Collection Privée Banque Neuflize, OBC.

Ces dernières années, Bertrand Meunier a surtout développé un projet hexagonal, « Je suis d’ici », décliné dans divers lieux du territoire, Midi, Alsace, Landes, Auvergne, Limousin, Somme et pour finir Mons-en-Barœul ! On retrouvera les images monsoises de cette exposition à partir du 10 septembre 2020 pour la réouverture de l’Institut pour la Photographie, 11, Rue de Thionville à Lille

Galerie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.