« Images en Partage », par la galerie « Destin Sensible », 59370

Quand la photographie s’invite dans la ville sous forme d’une exposition en plein air…

« Images en Partage », par la galerie « Destin Sensible », 59370

La galerie « Destin Sensible » produit et expose des photographies.  En période de pandémie, son activité était devenue compliquée. Elle a trouvé une manière originale de la renouveler…

Le « Vernissage », en plein air, crédit Hervé Demeyere

La galerie « Destin Sensible » est située dans un immeuble  emblématique de la décennie 1970, avenue Schumann, à Mons-en-Baroeul,  dans la banlieue lilloise. Son rayonnement est pourtant régional.  Elle organise des stages des expositions et reçoit beaucoup d’artistes en résidence. En temps normal, après chaque période de production d’un artiste-résident, ou après chaque stage, une exposition rend compte  du travail accompli. Cette année, cela n’a pas été possible à cause de la pandémie et des règles sanitaires en vigueur.  C’est ainsi que la Galerie elle idée d’organiser une exposition de plein air qui serait une sorte de résumé du travail effectué tout au long de l’année. 

Elle s’intitule, « Images en Partage »,et est constituée de soixante-deux photographies Grand-Format reparties dans le quartier du local de la Galerie qui se trouve-être également celui de l’hôtel de ville.  On y trouvera le travail des artistes en résidence (Yohanne Lamoulère, Richard Baron, Leïla Pereira et Marc Mounier-Kuhn), mais aussi celui des adhérents de l’Aassociation et des stagiaires. L’accent a été mis sur le portrait. Ainsi, les habitants du quartier, photographiés, vont-ils pouvoir se voir dans la rue. Mais, pas eux seulement…En prenant le métro, en allant faire ses courses, en se déplaçant dans la ville, le public qui n’a pas forcément l’habitude de fréquenter les Galeries d’Art pourra avoir un accès direct à la photographie… 

Galerie…

Image par défaut
Alain Cadet, journaliste
Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !
Publications: 205

Vous pouvez écrire un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :