Le Japon et la Thaïlande au coin de la rue du Général De Gaulle, Mons-en-Barœul, 59370

Le Japon et la Thaïlande au coin de la rue du Général De Gaulle, Mons-en-Barœul, 59370

Otar et Otar, dans leur nouveau magasin

Un nouveau commerce, « AS, Atelier Spécialités japonaises et thaïlandaises » à consommer sur place ou à emporter, vient de s’établir au 146 de la rue du Général De Gaulle. Après deux semaines d’activité, la clientèle est déjà au rendez-vous. Ses deux gérants sont confiants quant à la pérennité de leur entreprise.

Ils portent le même prénom, Otar, et ils sont cousins.

L’un dirigeait une entreprise de bâtiment, tous corps de métier, tandis que l’autre, exerçait la profession de comédien. Ce qui les a fait bifurquer, c’est leur passion pour la cuisine japonaise. « Je continue à pratiquer un sport très exigeant », explique Otar. «Pour moi, les pizzas  et les Cheeseburgers sont interdits. Les sushis accompagnés de légumes frais font partie de mon alimentation de base, depuis longtemps. » La difficulté de l’entreprise est d’assurer la qualité et la fraîcheur des produits.  C’est pourquoi, le poisson arrive directement depuis la marée boulonnaise, deux fois par semaine, dans une camionnette réfrigérée. « Nous ne préparons jamais nos plats à l’avance pour leur assurer la fraîcheur optimale », poursuit Otar, « C’est pourquoi il vaut mieux commander à l’avance afin d’éviter la file d’attente. » La salle du restaurant peut servir une vingtaine de couverts,  mais, pour l’instant, le gros de la clientèle a été surtout séduit par les plats à emporter. 

Le projet des deux cousins était d’ouvrir quelque chose de nouveau à Mons. En effet tandis que la plupart des commerces de la rue ont disparu, la restauration, avec deux restaurants-brasseries, deux pizzeria et un kebab-spécialités turques, se porte très bien. Le secteur est devenu un point de rendez-vous incontournable pour les salariés des entreprises proches : en témoignent les parkings de la zone saturés à l’heure du midi. Le sushi est une offre très différente tandis que la cuisine Thaï avec ses viandes grillées, nouilles et légumes est plus proche des goûts européens.

Otar et Otar n’en sont pas à leur coup d’essai.

Ils ont déjà ouvert un établissement équivalent dans une autre commune de la banlieue lilloise. Il a rencontré beaucoup de succès. « Il nous a servi à essuyer les plâtres » estiment-ils. « Pour celui-ci, nous avons fait appel à un architecte d’intérieur et chaque chose est à sa place afin de rendre le travail en cuisine et en salle le plus facile possible. »

Après seulement deux semaines d’activité, l’endroit semble rencontrer l’adhésion des riverains de la rue du Général De Gaulle. Les deux gérants sont confiants en l’avenir de leur petite entreprise.

Contact www.atelier-sushi-france.fr ; Tél :03 20 03 49 02 ; Mail : ateliersushifrance@gmail.com.

Galerie :

Alain Cadet, journaliste
Alain Cadet, journaliste

Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !

Articles: 382

Vous pouvez commenter cet article

En savoir plus sur Portraits d'artistes

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading