L’Orchestre d’Harmonie produit un concert virtuel pendant la pandémie

Malgré le confinement et l’impossibilité concrète de pouvoir répéter ensemble, les musiciens de l’OHMB, (Orchestre d’Harmonie de Mons-en-Barœul) ont entrepris, à distance, un travail collectif de création musicale.

C’est 35 musiciens sur les 70 de l’effectif qui ont participé à ce concert virtuel

La répétition du 9 mars, prévue en plein pic d’épidémie a dû être annulée. À partir de ce moment, plus rien n’était possible… en tout cas, comme avant ! Les contacts entre musiciens, via les réseaux sociaux, se sont poursuivis et, très vite, l’idée de produire ensemble un morceau grâce à Internet s’est imposée. L’œuvre choisie a été le « Libertango » d’Astor Piazzolla. « Jouer chacun sa partition, dans sa maison dans son appartement était une difficulté pour que tout cela puisse s’harmoniser et rester parfaitement en rythme », explique Olivier Ochin, le président de l’OHMB. « C’est pourquoi chacun des musicien pu télécharger une bande qui comportait le thème principal avec le tempo d’un métronome, afin de guider son exécution ». C’est avec cette ébauche, que chaque exécutant – 35 au total sur les 70 de l’effectif – a pu se repérer pour jouer sa propre partition. Pour cet enregistrement à la maison (image et son), on a fait confiance aux moyens du bord (caméra ou appareil de photo, utilisant du QuickTime ou du MPEG4). La plus grande difficulté résidait dans l’enregistrement du son car tout le monde ne possède pas le microphone nécessaire. Puis, pour Pierre Misikowski, chef de l’orchestre, reconverti pour l’occasion en technicien vidéo, il a fallu monter les 35 pistes (image et son) ce qui n’était pas une mince affaire. Les premières bandes sont arrivées mi-avril et le montage s’est terminé début juin.

« C’est un travail qui a été très important pour nous », poursuit Olivier Ochin. « Nous avons ainsi pu garder le contact, faire quelque chose ensemble malgré notre séparation physique et le communiquer à notre public. »

Le cycle des répétitions interrompu pour cause de pandémie n’a pu reprendre que ce lundi 8 juin. Il y a beaucoup de travail pour retrouver le rythme et aussi beaucoup d’incertitudes sur les conditions de la reprise dans les salles de concert. L’OHMB, espère pouvoir assurer son concert annuel au mois de décembre.

Pour visionner le morceau : https://youtu.be/ySOoa9imQzs

Première répétition le 8 juin après plus de deux mois d’interruption
Image par défaut
Alain Cadet, journaliste
Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !
Publications: 174

Vous pouvez écrire un commentaire