Michel Horlac’h, militant socialiste

Michel Horlac’h, militant socialiste

Par Hubert Loppinet

Michel Horla’ch a rejoint le Parti Socialiste à la fin des années 70 juste après le congrès de Metz. Il habite alors dans la marne ou Il est enseignant dans un école de commerce

C’est tout naturellement qu’il rejoint la section de Mons-en-Barœul, ville où il prend sa retraite, il y a tout juste  21 ans.

Un militant, avec des convictions fortes qui se tenait éloigné de tous les jeux d’appareils et autres compétitions entre motions. Chez lui, pas de nostalgie d’un hier  idéalisé,  pas de « c’était mieux avant » où aurait pu le conduire plus de 40 ans de vie militante mais un approche pragmatique réaliste de la politique ancrée dans le présent. Une indépendance d’esprit dont il fera preuve à plusieurs reprises par des prises de positions fortes toujours argumentées  lors de débat internes et à l’occasion des congrès. Une conception de la politique 

Assidu à tous les temps forts de la section il était venu voter il y a 15 jours pour désigner les candidats socialistes aux élections européennes.

Alain Cadet, journaliste
Alain Cadet, journaliste

Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !

Articles: 382

Vous pouvez commenter cet article

En savoir plus sur Portraits d'artistes

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading