La « Vieille Bourse » de Lille, portraits croisés, 1840-2020

La « Vieille Bourse » de Lille, portraits croisés, 1840-2020

Cette photographie de la Vieille Bourse est un daguerréotype. C’est l’une des images les plus anciennes qui nous soient parvenues de la ville de Lille. C’est aussi la seule que l’on puisse dater avec une certaine précision et dont on puisse être certain de l’identité du photographe. Elle a été déposée à la Bibliothèque Nationale par Louis-Désiré Blanquart-Evrard en 1851. Dans sa grande prudence, la BNF propose pour la date de cette prise de vue, une fourchette large qui va de 1842 à 1849. Ainsi, il n’y a aucun risque d’erreur ! Bien que Blanquart-Evrard ait surtout laissé son nom dans l’histoire de la photographie pour avoir, le premier, élaboré un système « négatif-positif » exploitable, il fut aussi l’un des tous premiers daguerréotypistes, le procédé de Louis Daguerre. Le procédé a été inventé en 1839,  Ce qui semble avoir motivé le photographe, c’est que le bâtiment était promis à une rénovation complète (intérieur et extérieur) et qu’il était urgent de le saisir en l’état pour la postérité.

Frédéric Kuhlman, président de la Chambre de commerce de Lille, depuis 1840 –  et ami de Blanquart-Evrard – est à l’origine de ce projet d’embellissement. Rénovée de fond en comble, la Vieille Bourse rajeunie sera inaugurée le 23 septembre 1853, en présence de l’Empereur, Napoléon III. Sur ce daguerréotype de Blanquart, l’antique bâtiment du XVIIe siècle (1652 – 1653) est en piteux état. Les sculptures des origines, qui décoraient la façade ont été gommées, pour la plupart, par les années écoulées. Bien que le bâtiment soit devenu le siège de la Chambre de commerce, il a gardé sa fonction des origines de commerce de proximité. Les échoppes faisant face à la Grand-Place, s’y pressent, en rangs serrés.

Cette vue contemporaine a été effectuée en 2020. Le photographe a opéré au premier étage d’un immeuble qui fait face à la Vieille Bourse, à l’endroit exact où Blanquart-Evrard, 180 ans auparavant, avait installé son lourd trépied photographique. Le bâtiment est en parfait état. Il est redevenu ce bel exemple de l’architecture flamande anversoise.  Il est conforme à celui livré par Julien Destrée, l’architecte de la bâtisse, en 1653. La rénovation des années 1852-1853 aura tenu environ un siècle. Dans les années 1970, le bâtiment, à nouveau très dégradé, ressemblait à celui des années 1830. A la fin des années 1980 un programme de rénovation complet lui redonnera son lustre d’antan. La Vieille Bourse est l’un de ces bâtiments remarquables, qui fait du centre de la capitale des Flandres un lieu touristique plébiscité par de nombreux visiteurs étrangers.

A propos de Blanquart-Evrard, l’auteur de la photo :

Blanquart, 1846 – 1847 : une révolution initiée par un bourgeois

Bonus :

Du même endroit dans les années 1870…

Alain Cadet, journaliste
Alain Cadet, journaliste

Il a débuté dans la vie professionnelle comme enseignant. Après avoir coché la case du métier de photographe, il s’est orienté vers la réalisation de films documentaires, activité qui a rempli l’essentiel de sa carrière. Arrivé à la retraite, il a fait quelques films… mais pas beaucoup ! Les producteurs craignent toujours que, passé 60 ans, le réalisateur ait la mauvaise idée de leur faire un infarctus, ce qui leur ferait perdre beaucoup d’argent ! La suite a montré qu’ils se sont peut-être montrés un peu trop frileux, mais cela fait partie du passé. C’est ainsi que l’ancien réalisateur – un peu photographe, sur les bords – s’est mis à collaborer avec différents journaux. Il a aussi écrit des livres sur la guerre de 1914 – 1918 où l’image a une place importante. C’est ainsi que dans ce blog, on trouvera beaucoup d’articles sur des peintres ou des photographes anciens ou contemporains, des textes relatifs aux deux guerres, mais aussi des articles opportunistes sur différents événements. Comme les moyens du bord sont très limités, cela a obligé l’auteur à se remettre à la photographie – sa passion de jeunesse – pour illustrer ses textes. Il ne s’en plaint pas !

Articles: 384

Vous pouvez commenter cet article

En savoir plus sur Portraits d'artistes

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading