« Le Binocle » voit loin et sait s’adapter à la crise sanitaire

Le magasin d’optique « Le Binocle », situé dans le quartier de « la Guinguette », a développé ses stratégies pour élargir le périmètre de sa clientèle. Il a beaucoup innové en cette période marquée par la pandémie pour répondre aux nouveaux besoins des clients.

« Le Binocle », c’est d’abord une belle paire d’opticiens

Ségolène et Tanguy Barbieux, unis dans la vie comme dans le métier. Depuis, qu’en 2008, ils ont repris ce magasin, créé il y a 50 ans, ils n’ont cessé de le faire évoluer. Le lieu avait du potentiel. Le local était vaste et fonctionnel. L’enseigne était spécialisée dans le haut de gamme et la lunette-joaillerie, ce qui attirait une clientèle aisée, située dans un rayon assez important. Ségolène et Tanguy n’ont cessé de faire évoluer le concept. « Nous avons continué cette politique en proposant à nos clients des optiques haut-de-gamme et des lunettes de luxe, inspirées par la bijouterie et la joaillerie », explique Tanguy, « mais, en parallèle, nous avons aussi développé une autre gamme, plus généraliste, avec des lunettes 100 % remboursées qui puissent être accessibles à tous. Nous voulons être le magasin d’optique de référence du quartier, tout en nous adressant par nos services ciblés, aux clients des communes avoisinantes. » 

« Le Binocle » a aussi étendu son offre en proposant des solutions d’audioprothèse, complémentaires, souvent, pour les porteurs de lunettes, arrivés à certain âge. Ségolène et Tanguy ne manquent jamais d’imagination ni de ressources pour dynamiser leur commerce.  Lorsque leur petite entreprise a connu la crise sanitaire, ils en ont profité pour innover. Leur service « d’opticien à domicile » a pris une extension considérable en cette période de Covid. S’il est compliqué pour certains – pensionnaires des EPHAD, personnes à mobilité réduites, personnes âgées – de se rendre au « Binocle », le « Binocle » viendra à eux. C’est Ségolène qui s’en charge, transportant une mallette qui contient tout le nécessaire pour choisir de nouvelles lunettes (montures ciblées, matériel d’optométrie, etc.). La pandémie a fait germer une nouvelle idée complémentaire et très utile en cette période de Covid. « Le Binocle » propose désormais de mettre à disposition de ses clients, pour un prix modique, un chauffeur, ce qui, en cas de certificat médical peut même donner lieu à un remboursement. 

Le « showroom » étant très vaste

il est possible de « privatiser » une partie du magasin. Ainsi la personne peut-elle choisir ses lunettes, sans contact avec le reste de la clientèle, ce qui réduit considérablement le risque de transmission du virus. 

Mais « Le Binocle » voit loin et n’est pas au bout de ses innovations. « Nous essayons de réfléchir et de créer de nouveaux services tout le temps. Notre commerce, c’est notre passion », conclut Tanguy.

Contact :

29 rue Corneille, 59370 Mons-en-Baroeul  / tél :03 20 04 54 45 / mail : lebinocle@gmail.com/ site : http://monopticienprive.fr/

Vous pouvez commenter cet article