', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Le Moulin Delmar « del mare », 59370, 59650

Le Moulin Delmar « del mare », 59370, 59650

Nous sommes dans les années 1950, au lieu-dit « le Moulin Delmar ».

Il est ainsi dénommé parce que – dit-on – il s’y trouvait jadis un moulin à vent, près d’une mare (« del mare »). C’est un endroit de jonction entre quatre communes : Marcq-en-Baroeul, Villeneuve-d’Ascq, Wasquehal et Mons-en-Baroeul. Le logement du meunier s’est transformé en estaminet comme en témoigne cette publicité pour un apéritif désuet. C’est aussi le terminus de la ligne de tramway, le I-barré. Cette ligne qui, en grande partie épousait le trajet du F, Lille-Roubaix, allait jusqu’à la station mairie de Lomme. Le I-barré fut supprimé le 17 janvier 1965 et remplacé par un autobus. Au sol, courant parmi les pavés, on distingue le croisement des deux voies ferrées. Ce dispositif permettait aux tramways de changer de route et de revenir en sens inverse sur l’autre rail. 

Aujourd’hui, le café et sa publicité ont disparu.

Les murs désuets ont été soigneusement rénovés. Les vasistas des greniers ont été remplacés par des chiens-assis, rendant l’étage habitable. Le rang des maisons du prolongement, masqué par le tramway I barré, est visible sur ce document. Il s’agit de constructions – plus récentes – qui datent des années 1880. Elles étaient les logements de fonction des familles des soldats de la garnison du fort Macdonald, tout proche. Le très ancien quartier brille sous la lumière. Les champs qui lui faisaient face sont devenus la zone d’activité de la Pilaterie. C’est pourquoi se sont développés aussi nombre de commerces et de restaurants.  Derrière les maisons se trouvent le cimetière communal et, juste après, la déchetterie. On y accède par une petite rue moins connue que l’entrée principale mais utilisée ordinairement par les « petits futés ». 

Bonus :

Le meunier devant sa petite maison au XIXe siècle
Extrait du registre cadastral

Prolongement : l’histoire du F et du I barré :

Tramways lillois : la ligne F, 1876

Vous pouvez commenter cet article